1000 cas de violences faites aux femmes dénoncés en 8 mois

Le mercredi 9 février, le ministre des Affaires Sociales et des Droits de la femme Prisca Koho Nlend a rendu public l’examen périodique du rapport du Gabon par le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) dans lequel on précise que le Gabon a enrégistré 1000cas de violences faites aux femmes en 8 mois.

Depuis le lancement du  numero vert 1408 en avril 2021, plusieurs cas de violences faites aux femmes ont été relevés.

Le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes s’est réuni à genève en Suisse.Une réunion qui a permis au ministre des Droits de la femme de mettre en avant les efforts fournis par le Gabon en la matière.

D’après le  tableau récapitulatif du ministère des Droits de la femme, à la date du 31 décembre 2021, soit 8 mois après sa création, le centre d’appel d’urgence et gratuit a enregistré et traité exactement de 2021 appels relatifs aux violences. Par ailleurs, 1 194 cas concernaient des violences physiques, 104 cas de violence sexuelle, 85 victimes ont été référées vers des Centres hospitamiers pour la prise en charge. 

Le Gabon est engagé dans la protection et le respect des droits femmes.Chaque jour, les autorités en tête desquelles le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba travaillent à mettre en place des politiques qui participent à l’épanouissement de la femme gabonaise.Des efforts reconnus tant sur le plan national qu’international.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x