1150 SITUATIONS ADMINISTRATIVES RÉGULARISÉES POUR LE SECTEUR ÉDUCATION.

Avec les 1 150 situations administratives des agents du secteur de l’éducation régularisées entre 2020 et 2021, le ministère de la fonction publique frappe fort en dédiant pas moins de 32 % donc plus du tiers des régularisations des agents publics au seul secteur de l’éducation. Voici un signal fort qui Toute devrait interpeller théoriquement le Syndicat de l’éducation national (SENA) et la convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) sur la bonne volonté des autorités compétentes de trouver des solutions idoines, viables et fiables à leurs revendications.

La crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de COVID-19, a secouée le secteur éducation, au Gabon. Sauf qu’au-delà de cette situation, ledit département connaît de nouvelles perturbations. Cette fois, ce sont les syndicats de l’éducation qui appellent à un mouvement de grève à cause d’un cahier de charge non respecté de la part des autorités en charge de l’éducation.

C’est donc pleinement conscient des engagements pris dans le cadre du plan de régularisation des situations administratives des agents du ministère de l’Éducation, que les autorités de tutelle, en l’occurrence le ministère de la fonction publique s’activent depuis à apporter des solutions concrètes. C’est dans cette optique que 32 % des recrutements des agents de la fonction publique ont exclusivement été dédiés au secteur de l’éducation. Ce qui représente le tiers des situations à régulariser sur l’ensemble des différentes administrations publiques.

Voici qui doit pouvoir mettre de l’eau dans la coupe à vin des syndicalistes.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x