12000 hectar de terres dans le haut-Ogooué mis à disposition par le CNAT aux agriculteurs et aux opérateurs économiques

Le ministre en charge du Plan d’affectation des terres, Lee White, a présidé, jeudi 20 août 2020, la sixième session ordinaire de la Commission nationale d’affectation des terres (CNAT).

L’ordre du jour portait sur le suivi des recommandations de la 5e plénière, examen des demandes d’affectation de terres et des avis juridiques, ainsi que la présentation du programme Initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI 4).

C’est donc en présence du secrétaire permanent du Conseil national climat (CNC), Tanguy Gahouma Bekale,du ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, et d’une vingtaine d’administrations sectorielles que cette réunion organisée par visioconférence a eu lieu. Les premières affectations concernaient l’Estuaire et le Moyen Ogooué.

Celle-ci porte essentiellement sur l’accord d’attribution de 12 000 ha de terres pour l’exploitation agricole à Souba, Moupia et Franceville, dans la province du Haut-Ogooué. Parmi les mesures fortes de cette rencontre, l’accord d’attribution de 12 000 ha de terres pour l’exploitation agricole à Souba, Moupia et Franceville, dans la province du Haut-Ogooué.

Le lancement d’une campagne d’information et de consultation aux niveaux national, provincial et départemental sera mis en place pour la mise en œuvre du programme CAFI 4, la 6e CNAT.

Pour mener à bien ce programme, des référents locaux seront installés dans toutes les préfectures du pays puis une cartographie villageoise sera faite ainsi qu’une étude d’impact du développement durable

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x