626 kg d’ivoire en provenance du Gabon ont été saisis au Cameroun.

Les services de douanes camerounais ont mis la main sur 626 kg d’ivoire à Ambam, dans la région du Sud, zone frontalière au Gabon et à la Guinée équatoriale. Cette information a été diffusée sur les antennes de la Cameroun radiotélévision (CRTV).

Il est très clairement difficile de faire l’estimation de la valeur marchande de cette cargaison, qui est de l’ordre de 118 pointes d’ivoire, soit 59 éléphants abattus, un véritable carnage.

Le présumé trafiquant d’ivoire, en provenance du Gabon par la voie routière avait, selon la radio d’État de la République sœur du Cameroun avait habillement caché dans un camion son butin acquis de manière frauduleuse.

Interpellé par un poste de contrôle de la douane camerounaise, il a été remis aux services de gendarmerie d’Ambam, pour nécessité d’enquête, mais surtout de démantelé ce réseau de trafiquants. Les 626 kg d’ivoire intercepté étaient destinés à un acheteur international, soutient le média gouvernementale camerounais.

Il s’agit ici de la plus grande saisie jamais réalisée dans cette zone dite « trois Frontières », entre le Gabon, la Guinée équatoriale, et le Cameroun. Cette saisie est une véritable prouesse et le démantèlement de ce vaste réseau de braconniers sera sans aucun doute une victoire contre le braconnage.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x