Accidents Vasculaires Cérébraux quelles en sont les causes?

Les accidents vasculaires cérébraux de plus en plus fréquents sont dûs à de multiples facteurs.Les causes peuvent être de deux ordres : une hémorragie ou la thrombose d’une artère cérébrale.

Dans 80 % des cas, l’AVC est causé par une baisse de l’apport de sang en raison d’un obstacle à l’intérieur d’une artère cérébrale. On parle alors d’accidents ischémiques. Il en existe de deux types.

Dans 40 à 50 % des cas d’AVC, il existe une thrombose cérébrale due à la présence au niveau de la paroi de l’artère d’une plaque de lipides. On parle alors d’athérosclérose.

Dans 30 % des cas d’AVC, un caillot, provenant d’une autre localisation du corps, en général du coeur ou d’une artère carotide, bloque la circulation cérébrale. On parle alors d’embolie cérébrale.

Dans 20 % des cas, l’AVC est causé par une hémorragie cérébrale. S’il s’agit de la cause la moins fréquente, elle est également la plus grave. Cette hémorragie peut être en rapport avec différentes causes : la rupture d’un anévrisme (petite déformation fragile d’un vaisseau sanguin), l’hypertension artérielle qui peut faire éclater un vaisseau, une tumeur cérébrale ou encore des problèmes de coagulation.

Parfois, l’obstruction d’une artère cérébrale est temporaire, le caillot se résorbe en quelques minutes et n’engendre pas de séquelles. Ce phénomène s’appelle un accident ischémique transitoire (AIT).

Source:Le figaro

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x