Affaire dite de viols à Bangui: Touadéra affirme qu’aucune victime n’a été déclarée

Le Président centrafricain Faustin Archange Touadéra a avancé que l’ONU aurait pris la décision de retirer les soldats gabonais de la Minusca unilatéralement. Une action qu’il qualifie de surprenante.D’autant plus que jusqu’à ce jour aucune victime des prétendus viols n’a été retrouvée.

Présent dans la capitale gabonaise, le Chef de l’état centrafricain Faustin Archange Touadéra a échangé avec le Président Ali Bongo Ondimba a qui il a confié avoir été surpris par la décision onusienne.

« Nous n’avons à aucun moment été informés. Nous avons été mis devant le fait accompli » a déclaré Touadéra

Ironie du sort pour l’ONU qui  contredit la thèse du viol alors qu’à ce jour aucune victime n’a été retrouvée chose qu’affirme également le Président centrafricain. Les agissements de l’organisation conforte la théorie du complot contre le Gabon.

À ce jour, au vu des conclusions des enquêtes qui ne relèvent aucune victime  il est claire que l’ONU continue d’entretenir le flou dans cette affaire. Un flou de nature à semer  le trouble dans les relations entre les deux pays.Choses que les deux chefs d’états ont passés outre.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x