Afrique/Onu: Quand le Djibouti et le Kenya se discutent un siège

La question qui suscite les débats actuellement est celle de savoir qui remplacera l’Afrique du Sud dans l’un des sièges au Conseil de Sécurité des Nations unies?

Alors que les Nations unies prévoient trois sièges pour les membres non permanents en Afrique 2 pays se mettent en concurrence pour le siège vacant qu’occupe actuellement l’Afrique du Sud.

Le Djibouti et le Kenya se proposent en remplacement. Bien que le Niger et la Tunisie remplacent désormais la Guinée Équatoriale et la Côte d’Ivoire l’Afrique a besoin d’un représentant à la pointe.

Ce siège qui fait l’objet des convoitises du Djibouti et du Kenya a vu un premier vote de l’Union Africaine qui se chiffrait à 37% de voix pour le Kenya au détriment du Djibouti qui a eu 13% de voix.

En dépit de cela la motivation de ce petit État situé sur la corne de l’Afrique ne s’est pas ébranlée.

En attendant le vote qui aura lieu le 17 juin Djibouti prépare son projet qui met au coeur de ses programmes les Défis climatiques et les droits des femmes.

Les prochains jours révèleront qui de ces deux États remplacera l’Afrique du Sud au Conseil de Sécurité de l’Onu en décembre 2020.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x