Ali Bongo Ondimba en chantre de la promotion et du respect des droits des femmes.

Tout changement important a son lot de résistance, mais Ali Bongo Ondimba a décidé de briser certains codes et certaines règles non écrites. Depuis son accession à la magistrature suprême, Ali Bongo Ondimba a fait de la promotion de la femme son cheval de bataille. Pour preuve, il a dédié cette décennie « décennie de la femme », loin d’être un slogan politique, c’est une réalité.

Aujourd’hui, la promotion de la femme est une réalité, car nous observons clairement que la femme gabonaise est désormais très hautement représentée dans l’administration gabonaise. De Rose Francine Rogombe, à Maire Madeleine Mbourantsou, et aujourd’hui à Rose Christiane Ossouka Raponda, Ali Bongo Ondimba a mis en lumière la compétence de la femme gabonaise. Un fait qui inspire les autres Chefs d’État de la sous-région en particulier, et du continent africain en général, à l’instar du Président de la République sœur du Togo S.E Faure Essozimna Gnassingbé Eyadema qui vient également de nommer une femme Premier Ministre Chef du gouvernement.

Mais le chef de l’État veut aller plus loin et faire plus. Et le rapport sur la stratégie de promotion de la réduction des inégalités hommes-femmes en est la parfaite illustration. Le numéro un Gabonais veut donc se servir de ce rapport pour briser les dernières poches de résistance et faire sauter les derniers verrous.

C’est donc aujourd’hui à la femme gabonaise d’accompagner Ali Bongo Ondimba dans ce combat pour le respect de leurs droits. C’est à elles de lutter aux côtés du Chef de l’État contre les phallocrates et faire comprendre à l’opinion nationale qu’elles seront derrière Ali Bongo Ondimba.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x