Biendi Manganga-mouss a l’ambition de moderniser le secteur agricole.

Lors de son passage le 24 juillet dernier sur le plateau de l’émission d’explications gouvernementales « Face à Vous », le patron du département de l’Agriculture, Biendi Manganga-mouss a décliné ses ambitions, en l’occurrence sa volonté de mettre fin aux anciennes pratiques agricoles afin que le Gabon soit en phase avec l’agriculture moderne.

Ladite volonté émane des réformes contenues dans le très dynamique plan d’accélération de la transformation (PAT).

D’ici à 2023, l’objectif du Gabon est clairement de réduire sa dépendance agricole de 50 %. Un fait qui demande de mettre en musique de nouveaux mécanismes de développement dans le dispositif agricole national.

Selon le ministre de l’Agriculture, cela passe inéluctablement par la mise à disposition des terres agricoles pour assurer les approvisionnements, nourrir la population sans discontinu, mettre à disposition du pays un système agricole et changer les pratiques culturales.

« Désormais nous devons pratiquer une agriculture moderne, avec des techniques modernes, des semences modernes à haut rendement, inclure la recherche dans notre dispositif de mise en œuvre de la politique agricole. Formes les jeunes et les femmes… », a indiqué en guise de conclusion le ministre dans son propos.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x