Brice Laccruche Alihanga plaide coupable pour les faits de faux et usage de faux

Au cours de son procès le mardi 26 octobre,Brice Laccruche Alihanga ancien « dir cab » du Président de la République,  poursuivi pour falsification de son extrait de naissance a plaidé coupable pour « faux et usage de faux ».

Face aux preuves matérielles et aux nombreux témoignages (dont celui de son beau-père, M. Alihanga, qui a confirmé, lors de l’enquête, qu’il n’était pas son père biologique, celui-ci étant M. Fargeon, un citoyen français), la défense a été contrainte de changer son fusil d’épaule. Plaider coupable revient en effet à reconnaître ses torts pour espérer la mansuétude des juges.

Une affaire dans laquelle, le ministère public a requis cinq ans d’emprisonnement et cinq millions de francs CFA d’amende, soit la peine maximale. Le jugement a été mis en délibéré.  Poursuivi également pour « détournement de fonds publics » dans le cadre de l’opération anti-corruption Scorpion, il devrait à nouveau comparaître devant le parquet.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x