Comment le gouvernement compte résoudre le problème de la dette intérieure.

L’une des missions assignées au nouveau premier ministre chef du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda est la relance de notre économie fortement fragilisée par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. D’ailleurs, lors de sa déclaration de politique générale, la cheffe du gouvernement l’a encore rappelé, et pour y arriver il faut bien évidemment s’attaquer au problème de la dette intérieure.

En effet, le règlement de la dette intérieure se mettra en musique via l’arrêté N°0066/PR du 20 juin 2020. Cet arrêté prévoit la création d’une Taskforce sur la question du règlement de la dette intérieure. Ladite Taskforce est composée d’experts-comptables et techniciens de la direction générale de la dette, de la direction du trésor, des magistrats du parquet de Libreville et l’agent judiciaire de l’État.

Il est important de signifier que la volonté de l’État est de tenir ses engagements vis-à-vis des entreprises locales, relancer l’activité tout en examinant la réalité et conformité des travaux commandés. Après un premier audit pour la vérification de pièces administratives et comptables, la Taskforce ira sur des vérifications de terrains. Et les premiers résultats ne se sont pas faits attendre, en à peine trois mois la Taskforce fait annuler 100 milliards de FCFA de dette intérieure.

Conformément à la volonté du numéro un Gabonais, nous allons vers le règlement de la dette intérieure, c’est un grand pas vers la relance économique.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x