Coopération Bilatérale France-Gabon : Les tenants et aboutissants d’une rencontre sous fond de tensions diplomatiques.

Les Chefs d’États Français et Gabonais, se sont entretenus longuement la semaine dernière au Palais de l’Élysée. Une rencontre qui a eu lieu en marge du 75ème anniversaire de l’UNESCO. Le tête à tête de haut niveau qui s’est déroulé dans une atmosphère hautement tendue, entre les deux pays était très clairement d’une importante toute particulière pour le bon fonctionnement de la coopération bilatérale entre la France et le Gabon.

Il est évident que l’heure est à la prise de grandes décisions, allants dans le sens de donner une nouvelle direction à cette coopération. Il est important spécifier que, les deux pays décident de l’orientation qu’ils donnent à leur coopération. Entre rapprochement et distance, il faut savoir. Cette attitude qui réside dans le fait de s’ignorer continuellement alors que l’axe sur lequel ils étaient engagés se dégrade à une vitesse folle n’est pas de nature à assainir ce climat qui progressivement devenait délétère. L’heure est à la recherche de solutions viables, fiables et durables pour sauver cette collaboration historique.

Pour y parvenir les deux pays ont fait le choix haut combien important et efficace du dialogue. L’objectif est de cerner les points d’achoppement et par la suite trouver des pistes de solutions. C’est donc sur cette trajectoire qu’il faut analyser la rencontre entre Ali Bongo Ondimba et Emmanuel Macron. Devant l’accumulation des tensions, de ces derniers temps qui ont fortement secouées leur relation, il apparaît évident que les deux pays ne pouvaient très clairement poursuivre sur cet élan. Faire abstraction des différents éléments qui fragilisent leur relation, c’était très clairement sombrer dans l’immobilisme d’un refus de recherche de pistes de solutions.

Du dossier en rapport avec le rapatriement du contingent gabonais de la Minusca en RCA, à la chute des investissements français dans l’économie gabonais au profit des asiatiques en l’occurrence de la Chine, au Commonwealth, aux ingérences de la France dans des dossiers gabonais… autant de sujets qui divisaient les deux pays, qui nécessitaient que les deux présidents s’y attardent. C’est désormais chose faite.

Il est important de spécifier que, les deux Chefs d’États ont bien évidemment fait preuve de sagesse en plaçant l’intérêt commun des deux pays au-dessus, des petites considérations personnelles et de certains clivages. Au regard de l’accueil chaleureux qu’à réserver Emmanuel Macron à son hôte de marque et de l’atmosphère qui a prévalu au cours de cette rencontre, il est clair que l’avenir s’annonce radieux.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x