COP26 QUELS AVANTAGES POUR LE GABON : JESSYE ELLA EKOGHA PRÉCISE.

Ce vendredi 19 novembre 2021, le conseiller spécial porte-parole du Président de la République M. Jessye Ella Ekogha a été l’invité du « Da Fresh Morning » sur Urban FM, la radio la plus populaire au Gabon. Occasion pour le patron de la communication présidentielle de faire, de manière très concrète et précise, le bilan de la longue tournée diplomatique (de trois semaines) du président Ali Bongo Ondimba à laquelle rappelons-le il a participé de bout en bout et qu’il a qualifiée de « très intéressante et fructueuse ». Le porte-parole a égrené les avantages que va tirer le Gabon de la COP26.

« Il faut rappeler aux populations les choses telles qu’elles sont car beaucoup de fausses informations ont circulé à ce sujet. La COP de Glasgow a été, avec celle de Paris et de Copenhague, l’une des trois plus importantes de l’Histoire.

Premier avancée de la COP de Glasgow : la mise en place de ce qui a été négocié lors des accords de Paris en 2015, notamment les mécanismes de compensation. La COP de Paris a dit : on va mettre de l’argent pour le climat. La COP de Glasgow : voilà comment on va le distribuer.

Deuxième avancée : la sacralisation de la limite de la hausse des températures à 1,5 degré Celsius d’ici 2050 afin que cette limite ne soit pas repoussée.

Concrètement, cela doit permettre d’éviter de se retrouver avec Port-Gentil sous l’eau, le Bord de mer de Libreville totalement noyé. Donc, c’est très concret.

Troisième avancée : le montant mis sur la table par les pays développés pour financer la transition écologique, initialement de 100 milliards de dollars, a été augmenté. Le Gabon en sera l’un des grands bénéficiaires.

Quatrième avancée, très importante pour le Gabon : la modification de l’article 6 qui permet de créer le marché des crédits carbone. Ces crédits carbones, c’est l’avenir du Gabon. Sur la transformation locale du bois, on a dix ans d’avance. Sur les crédits carbone, le Gabon a des années d’avance. Il est l’un des rares pays de la planète à être ‘carbone négatif’ grâce à la couverture forestière de son territoire. Il sera donc l’un des grands bénéficiaires de ce marché des crédits carbone, qui sera l’un des principaux marchés à l’avenir.

Les effets négatifs du réchauffement climatique sont visibles partout sur la planète. La meilleure façon de lutter contre le phénomène, c’est notamment à travers la mise en place de crédits carbone. C’est précisément le travail que le Gabon est en train de mener. »

Précisons que dans le domaine de la protection de l’environnement, le Gabon est une référence, un modèle. Sur les questions environnementales, le Gabon force le respect et impose l’admiration.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x