Décès de l’ex-président Amadou Toumani Touré (ATT), une grande perte pour l’Afrique.

Le soldat de la démocratie n’est plus, Amadou Toumani Touré est décédé ce 10 novembre à 2 h du matin en Turquie de suite d’une crise cardiaque.

Rappelons que l’ex-chef d’État malien était s’est rendu en Turquie pour des raisons sanitaires. Malheureusement c’est un aller sans retour. Né le 04 novembre 1948 à Mopti, ATT est nommé général en 1992, par Alpha Oumar Konaré, Président Malien de l’époque. Le 1er septembre 2001, il démissionne de l’armée et se porte candidat à l’élection présidentielle de 2002. Il est élu au second avec 64,35% de suffrages, contre 35,65% pour Soumaïla Cissé.

ATT se présente pour un second mandat le 29 avril 2007, il est réélu dès le premier tour avec 71,20% des voix contre 19,15% pour Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Il sera par la suite renversé par un putsch militaire.

L’Afrique perd un de ses illustres et digne fils. Homme de conviction, de consensus et de dialogue ATT a indéniablement marqué son passage sur la terre des vivants.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x