Dépénalisation de l’homosexualité au Gabon la laïcité toujours de mise

Alors que l’Assemblée Nationale à dépénaliser l’homosexualité le mardi 23 juin le débat sur la question suscite des avis mitigés. On voit clairement des individus qui s’insurgent en dépit du fait que le Gabon soit un pays laïc certains citoyens veulent imposer à la société le respect des dogmes et prescriptions religieuses.

Au Gabon comme dans tous les pays laïcs les populations et les institutions ne sont soumises à aucune contrainte religieuse. Car la laïcité garantit aux croyants et aux non croyants le même droit à la liberté d’expression,d’opinion de croyance et de conviction. Ce serait donc s’inscrire en faux que de vouloir imposer au nom d’une quelconque religion le mode de vie et l’orientation sexuelle d’une personne.

Au 21e siècle la  religion ne devrait en aucun cas contrôler l’intimité des individus, elle ne doit pas être un prétexte pour stigmatiser les gens sachant bien que la société est composée aussi bien de religieux que de personnes athées. C’est dans cette logique que les honorables Députés s’inscrivent. Laissant libre recours aux gens sur le choix de leurs orientations sexuelles.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x