Des sanctions moins lourdes pour les élèves suspendus aux examens pour fraude

Le Ministre de l’Éducation Patrick Mouguiama Daouda a annoncé que la décision portant sur l’interdiction aux élèves fraudeurs de participer aux examens du baccalauréat fait preuves de tolérance.Il a été décidé de ne pas mettre en phase de poursuites judiciaires.

Un propos mis en avant par le Ministre lors de sa tournée des établissements scolaires dans la Province de l’Ogooué Maritime précisément à Gamba. Ce grand bouleversement au sein de l’Éducation Nationale marque le début d’un nouveau tournant en terme d’excellence.

De ce qu’il en ressort, de nombreuses plaintes était faites sur le niveau scolaire qui était en baisse au Gabon. Aussi semble-t-il que plusieurs élèves suspendus n’aient pas attenté les voies de recours normales ce qui rend l’examen de leur cas peu probable.

Patrick Mouguiama Daouda a assuré que les autorités ne feront pas marche arrière sur cette décision. Le plus important était que le message puisse être assimilé de tous.

L’importance de poursuivre un bon cursus scolaire se répercute sur le futur de chaque individu. Comme on le dit si bien l’éducation est l’avenir d’une nation.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x