Des trafiquants d’Ivoire appréhendés à Mouila

 

C’est le 13 juillet dans la ville de Mouila au sud du Gabon que des trafiquants d’ivoire ont été saisis par les agents des Eaux et Forêts puis confiés à la police judiciaire. Notons que le Gabon inscrit dans sa politique la lutte contre l’exploitation de l’ivoire qui naturellement contribue à la disparition de la population d’éléphants. Cet acte sera puni conformément aux nouvelles prédispositions du nouveau code pénal.

Les présumés trafiquants, Abdoulaye Guetikila un burkinabé, Jeanne Koumba et Goldsman Mondjo tous deux de nationalité gabonaise ont vu leurs transactions interrompues. C’est aux environs de 11h que Abdoulaye Guetikila aurait été vu en possession d’un sac contenant 4 pointes d’ivoire. Il se rendait avec son butin au lieu fixé pour l’échange. Endroit où Goldsman Mondjo l’attendait impatiemment.

Intrigués par cette possession, les agents des eaux et forêt ont discrètement filé le duo afin d’avoir connaissance de leurs faits et gestes. L’échange pratiqué sans toutefois manquer d’attention les gardiens de la faune et de la flore les ont rapidement mis en arrêt.

C’est au cours de leurs interpellations que les informations relatives à la tractation ont été recueillies. Le trafiquant burkinabé devait donc recevoir la somme de 500.000Fcfa de son receleur Goldsman Mondjo. Outre, il semblerait qu’un autre nom ait été cité dans l’affaire celui d’une dénommée Jeanne Koumba qui serait le fournisseur des 4 pointes d’ivoire.

Les forfaitaires conduits dans les geôles de la police Judicaire, répondront de leurs actes devant la justice.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x