Dette Intérieure : La Présidence de la République recadre.

Suite aux récentes révélations faites sur les multiples incohérences de la dette intérieure, qui ont d’ailleurs conduites à l’annulation de 241 milliards de FCFA, les autorités gabonaises en tête desquelles la Présidence de la République a tenu à faire une mise au point afin de recadrer les choses.

En effet, depuis le 8 septembre 2020, la Task force pour le règlement de la dette intérieure travaille à la vérification du fichier de la dette et s’assure de l’effectivité des travaux commandés par l’État. Une démarche qui s’inscrit dans un souci de contrôle et de conformité visant à garantir une gestion optimale et active de la dette intérieure, mais également de redynamiser l’activité économique. Précise le communiqué daté 14 octobre 2020.

C’est par le biais d’un communiqué que la Présidence de la République a tenu à spécifier ce qui suit : « il est rappelé aux entreprises concernées par cette opération qu’en vertu de l’arrêté N°006/PR en date du 20 juin 2020 instituant la Task force Présidentielle sur la dette intérieure, cette dernière est l’unique instance habilitée, à cet effet, aucun dossier de paiement ne sera pris en compte en dehors de ceux examinés par la Task force Présidentielle. Tout autre interlocuteur, quel qu’il soit n’a aucune qualité, ni compétence pour intervenir en ce domaine. » Pouvait-on lire sur le communiqué.

Des propos d’une extrême fermeté qui se justifient par le fait que certaines entreprises qui ont été confondues par l’audit de la Task force, dont les travaux poussés ont conclu à la non-justification de pas moins des deux-tiers de la dette intérieure revendiquée, ont tenté ces derniers jours, dans une sorte de recours gracieux, de s’adresser directement au FMI, dont l’audit initial de la dette intérieure s’est révélé défaillant.

Face au tollé provoqué par un tel scandale, le patron du patronat Gabonais, Alain Bâ Oumar qui préside de la CPG a implicitement mais non moins clairement appelé à la publication de la liste des entreprises indélicates.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x