Entre mauvaise gestion et détournements de deniers publics de quoi léandre nzué serait-il inquiéter ?

L’édile de la commune de Libreville Léandre Nzué, interpellé et mis en garde à vue le 11 septembre a été interrogé sur sa gestion du budget de la mairie dont il est en charge ainsi que sur ses dépenses vestimentaires selon la lettre du continent.

L’affaire fait grand bruit depuis quelques jours, l’arrestation de Léandre Nzué ne semble étonnée personne dans la mesure où selon certains témoignages l’édile de la commune de Libreville menait un train de vie qu’il ne pouvait justifier.

Il semblerait qu’une véritable mafia se serait formée à l’hôtel de ville, on décompte ainsi plusieurs soucis soient « les conditions de passation de certains marchés de gré à gré, ainsi que la perception des recettes municipales » dont il se serait accaparé pour des fins à titre personnel. A cela s’ajoute, plusieurs dépenses excessives de l’édile, notamment son parc automobile qui compte plus de dix voitures, ainsi que ses bateaux de plaisance.

Autres faits cités par la lettre du continent, « en 2019, Léandre Nzué avait choqué le tout-Libreville en faisant venir au Gabon le représentant du couturier sénégalais installé à Paris, Pape Ibrahima Ndiaye, pour une séance d’essayage de costume ».

La lutte contre la corruption demeure un combat difficile car de nombreux responsables administratifs peinent à rompre avec ces attitudes qui freinent le développement de notre pays.Pour rappel afin que nul ne l’ignore, le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba avait dit que le bras de la justice ne tremblera pas face à la corruption. Une manière d’interpellé les uns et les autres sur la nécessité de mettre fin aux détournements de deniers publics.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x