Fin de calvaire pour les enfants de l’Ogooué-Lolo sans acte de naissance.

Faire de la politique, c’est rendre le souhaitable possible, c’est œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des populations. Eh bien cela le Président de la République Chef de l’État SEM Ali Bongo Ondimba l’a bien compris et il en a même fait son leitmotiv.

C’est en ce sens que, le Chef de l’État, a instruit le coordonnateur général des affaires Présidentielles M Noureddin Bongo Valentin, de mettre en place une mission de Régularisation administratives des enfants sans actes de naissance.

Ladite Opération démarrée le 11 juin 2021 supervisée par le CGAP, qui a confié quant à lui la mise musique de cette tache au Conseiller Spécial du Président de la République, Mme Safi Divine Moubelet Boubeya.

C’est donc 1611 situations d’apatridie enregistrée dont plus de 300 enfants de 0 à 10 ans et 941 jugements supplétifs qui ont été attribués ainsi que plus de 900 transcriptions en acte de naissance, ceci avec la participation d’officiers d’état Civil,
Cette opération de régularisation a vu la participation des confessions religieuses,
Elle a nécessité a la mise en place d’un guichet unique et de comités de pilotage et de suivi.
À termes, elle devrait s’étendre à l’ensemble de territoire national. L’objectif est définitivement de régler cette situation.

Mais surtout cette opération confère à ces compatriotes la citoyenneté, élément fondamental qui définit l’appartement d’un homme à une nation.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x