Fonction publique : Le gouvernement veut accélérer le rythme dans la régularisation des dossiers d’intégration.

Mise en place au lendemain du Forum de la Fonction publique de 2020, le Plan d’action 2020-2021, qui a pour objectif principal d’examiner les situations administratives de la fonction publique a été hier, mercredi 10 novembre, au menu d’une séance de travail entre le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et les membres de son gouvernement à la Primature.

Ladite séance de travail est dans la droite ligne des recommandations du Forum de la Fonction publique et a en ligne de mire l’opérationnalisation du Plan d’action 2020-2021. Ce plan cohérent a pour but d’analyser les dossiers de la fonction publique en rapport avec les recrutements des diplômés des écoles nationales, des pré-salariés de tous les secteurs de l’administration gabonaise et des reclassements après stage.

L’aspiration du Forum de la Fonction publique est d’examiner de façon claire, nette et précise, tous les points discutés avec les syndicats, dans l’optique de réformer, mais surtout de moderniser l’administration. Il est mis en musique à ce titre, par le biais d’un plan de régularisation progressif et la révision des textes réglementaires.

Dirigé par un comité de pilotage, le taux d’exécution du Plan de réalisation dans l’ensemble des ministères concernés était de 63 % au 31 octobre dernier. « Nous sommes venus présenter au Chef du gouvernement, l’état d’exécution du Plan de régularisation des situations administratives (au niveau du recrutement des écoles, des pré-salariés, des reclassements après les stages… Etc)», a explicité Madeleine Berre, ministre de la Fonction publique.

Il est important de spécifier qu’un accent particulier a été accordée au secteur de l’éducation, précisons également que l’examen du Plan de régularisation des situations administratives se met en place suite à la grève de coalition Sena-Conasysed reconduite depuis quelques jours, et dont l’une des revendications est la régularisation des situations administratives des enseignants en pré-salaires.

Au regard de la nature des intentions du gouvernement, cette grève n’est donc plus d’actualité, car le gouvernement démontre à travers ses actions qu’il a l’ambition de régler définitivement cette problématique.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x