Francophonie : Ali Bongo Ondimba, assis aux côtés de Senghor et Houphouët-Boigny.

À l’instar de Bourguiba, Senghor, Houphouët-Boigny, le Président de la République Chef de l’État SEM Ali Bongo Ondimba, a été élevé à la dignité de Grand-Croix dans l’ordre de la Pléiade. Une distinction de très haut-niveau, qui place le chef de l’État Gabonais aux côtés de Bourguiba, Senghor, Houphouët-Boigny.

Mise en place dans les années 1970, la Pléiade est un ordre qui a pour vocation internationale, destiné à reconnaître les mérites éminents des personnalités qui se distinguent en militants pour les idéaux de la Francophonie. Aux nombres des premiers récipiendaires de cet ordre de la Francophonie, on compte les présidents Bourguiba, Houphouët-Boigny, Mobutu, Jacque Chirac.

Il est important de noter que lors des assises de Libreville, les parlementaires ont échangé sur d’importants sujets de l’heure et des questions en rapports avec le fonctionnement de leur organisation, initiée en 1967 et regroupant en son sein 90 sections formées par les parlements et organisations parlementaires ayant pour dénominateur commun la langue française.

Rappelons que, les parlementaires membres de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF), se sont réunis du jeudi 27 au vendredi 28 janvier à Libreville au sein de l’Assemblée Nationale Gabonaise, dans le cadre de la réunion annuelle de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). Au menu des échanges figuraient la situation politique dans l’espace francophone, coopération et parlementaires.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x