Guy Patrick Obiang vérifie le bon foncitionnement des programmes de Santé à l’hôpital de Nkembo

Dans le cadre du suivi-évaluation des activités des services, le Ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a effectué une visite inopinée des Programmes et Services Nationaux de santé installés au sein de l’hôpital spécialisé de Nkembo à fin de se rendre compte des activités réalisées par ces structures.

Au cours de sa visite, le Ministre et sa suite se sont rendu tour à tour au Centre international de vaccination de la base épidémiologique de Libreville, au Programme élargi de vaccination (PEV), au Programme national de lutte contre les cécités, au Programme national de santé mentale et de lutte contre l’alcool, le tabac et les drogues, au Programme national de lutte contre le paludisme, à l’Institut d’épidémiologie et lutte contre les endémies (IELE), au Programme national de lutte contre les maladies parasitaires et au Programme national de lutte contre la tuberculose.

Considérant l’activité des Programmes et Services nationaux de santé comme la porte d’entrée du système de santé, compte tenu du rôle important qu’ils jouent en matière de prévention, le Ministre a invité ces derniers à véritablement en accentuant plus d’actions de prévention et de sensibilisation vis-à-vis de la population face aux multiples risques endémiques et épidémiques auxquels celle-ci peut être exposée.

En vue d’atteindre les objectifs poursuivis par le Programme gouvernemental Gabon Egalité dans son volet santé, le Ministre a recommandé au PEV et au Centre international de vaccination de mutualiser leurs efforts afin d’améliorer significativement la couverture vaccinale des femmes enceintes et des enfants. Pour lui, cela passe aussi par la prise en compte de l’activité des structures sanitaires privées. Il a par ailleurs, invité l’IELE, en collaboration avec les Responsables des différentes bases épidémiologiques à améliorer le circuit de remontée des données sanitaires notamment celles relatives à la suspicion d’éventuelles maladies à potentiel épidémique.

Abordant la question des vaccins relatifs à la vaccination de routine du PEV, le Ministre s’est dit satisfait de leur conservation qui répond aux normes de l’organisation mondiale de la santé (OMS).Par ailleurs, le Programme de santé mentale et de lutte contre l’alcool, le tabac et les drogues a été invité à travailler davantage avec le Centre national de santé mentale en vue de la prévention et une meilleure prise en charge des malades mentaux.

Aussi, en application des dispositions règlementaires en vigueur, le Ministre a instruit les Responsables de ce Programme à mener conjointement avec les différentes parties prenantes des missions de contrôle et d’inspection dans les différents lieux publics.

Outre ces Programmes et Services nationaux, le Ministre s’est également rendu au Centre de Traitement ambulatoire (CTA) et l’Hôpital spécialisé de Nkembo notamment aux services de dermatologie, de consultations externes, du Laboratoire, d’imagerie médicale et celui des hospitalisations afin de soutenir les patients internés. Il s’est à cet effet, satisfait du respect de la gratuité dans la prise en charge des malades tuberculeux comme souhaité par les plus hautes autorités du pays.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x