Jean Eyeghé Ndong, actuel dauphin de Zacharie Myboto, traite les patrons de presse privée de mercenaires

Dans un communiqué rendu public ce jour. Le tout dernier chef du gouvernement d’Omar Bongo s’en prend ouvertement aux responsables des médias privés.

Jean Eyeghé Ndong qui se rêve en candidat pour le bloc de l’opposition en 2023. S’est permis de traiter de mercenaires les patrons de presse privée. Pour lui, ces derniers seraient à la solde du plus offrant. Notamment René Ndemezo Obiang, le patron du parti Démocratie Nouvelle qui a quitté l’opposition. Qu’il considère désormais stérile, au profit de la majorité sociale et républicaine pour l’Emergence.

C’est donc une sortie de trop de la part d’un hiérarque de la vie publique qui ne plaira pas du tout à l’ensemble du corps des médias. Selon, un observateur de la vie politique, Jean Eyeghe Ndong est un habitué de ces sorties de route. C’est une stratégie adoptée par lui et ses affidés pour prendre de la lumière. En attendant de se voir confier officiellement les rênes du parti Union Nationale créé par Feu André Mba Obame. À qui il vouait une haine tenace qu’il était loin de dissimuler.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x