Justice : nouveau Code pénal, le Gabon pris comme exemple.

Hier mardi 14 juillet, le conseiller spécial porte-parole de la Présidence de la République à animer une conférence de presse. Si l’essentiel de celle-ci a tourné autour de la lutte contre la covid-19, et l’agenda de l’internationale du Président de la République, Jessye Ella Ekogha a néanmoins évoqué le nouveau Code pénal.

En effet, les deux chambres du parlement ont validé le nouveau Code pénal. Cet outil qui a connu certains changements majeurs est désormais plus adapté avec notre temps.

Il compte des avancées significatives en matière de lutte contre la criminalité financière notamment : (la lutte contre la corruption, les détournements de deniers publics, le blanchiment des capitaux) etc…, Mais également la criminalité sexuelle : (lutte contre les viols sur mineurs, le harcèlement sexuel en milieu professionnel, viol), il traite également de la lutte contre la criminalité environnementale : (lutte contre le braconnage), avec un accent particulier sur la protection de l’enfant, mais également la lutte contre toutes formes de discriminations et d’exclusions.

Ce Code pénal est tellement innovant que le Gabon est désormais pris en modèle dans d’autres pays du continent.

Il est clair aujourd’hui que le nouveau Code pénal répond aux impératifs de l’heure, c’est un bon outil répressif, un excellent outil de protection, avec des innovations fortes dans la protection des couches les plus vulnérables de notre société.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x