La combinaison parfaite.

Récemment, le Président de la République, Chef de l’État, en outre Distingué Camarade Président du Parti Démocratique Gabonais (PDG), SEM Ali Bongo Ondimba, a très subtilement modifié la très haute administration, notamment, au sein de la Présidence de la République et au gouvernement. Des changements effectués également au sein de sa formation politique, le PDG, avec l’arrivée à la tête du secrétariat exécutif de ladite formation politique de Steeve Nzegho Dieko.

Le fait le plus marquant de ces différents changements est la volonté du Chef de l’exécutif Gabonais de renforcer la communication autour de lui en s’entourant de trois monstres dans le domaine. À un an des prochaines élections générales dans le pays avec en point d’orgue la présidentielle, il est évident qu’Ali Bongo Ondimba a l’ambition de rendre la communication présidentielle, gouvernementale et celle du Parti, plus attractive, cohérente, mais surtout efficace.

Avec Jessye Ella Ekogha, comme patron de la communication présidentielle, Alain-Claude Billie-By-Nze à la communication gouvernementale et Michel Philippe Nze au Parti, dire que le casting est parfait est un euphémisme, car c’est trois monstres en communication, experts aussi bien dans les nouvelles technologies de l’information, des médias traditionnels que dans la communication institutionnelle, le numéro un Gabonais se dote d’un trio de choix.

Jessye Ella Ekogha, qui est l’homme de confiance du couple présidentiel, dirige avec dextérité, pragmatisme et efficacité la communication présidentielle. Malgré son jeune âge, le natif de Bitam s’est véritablement montré à la hauteur du challenge. Il est connu pour son franc-parler, sa parfaite maîtrise des réseaux sociaux et des nouvelles technologies de l’information.

Alain-Claude Billie-By-Nze, n’est plus à présenter, il est certainement celui qui a révolutionné la fonction de porte-parole au Gabon. Son retour à ce poste donne des sueurs froides aux membres de l’opposition et des médias proches de ce bord politique.

Michel Philippe Nze, lui, est bien connu des plateaux télés, ce journaliste de métier est une référence en matière de débats politiques.

La cohérence dans le choix d’Ali Bongo Ondimba, prouve qu’il attache du prix à ce secteur, qui est assurément l’un des éléments les plus importants en cette période. Mais surtout, avec ces trois là, c’est l’opposition Gabonaise qui se retrouve dos au mur.

Déjà qu’à lui tout seul Jessye Ella Ekogha, a donné des insomnies à l’opposition, c’est un véritable caillou dans la chaussure des membres de l’opposition, ajouter à cela, Alain-Claude Billie-By-Nze et Michel Philippe Nze, l’addition risque d’être très salée.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x