La Décennie de la Femme en marche

La Présidente de la Cour Constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsouo a reçu le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka dans le cadre des échanges entre les Institutions de l’exécutif.

Cet échange est une prise de contact entre les deux responsables de ces deux institutions. Marie Madeleine Mborantsouo a étalé le fonctionnement de l’Institution dont elle est en charge. Elle a toutefois félicité son hôte pour sa nomination à la tête de cette fonction, et lui a rappelé l’importance de veiller à ce que le Gouvernement puisse mettre en musique les directives du Chef de l’Etat pour le bien-être des populations.

La Décennie de la Femme en marche

De voir à la tête des hautes institutions des femmes, démontre que le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba respecte sa parole. Rappelons qu’il annonçait la mise en avant de 30% des femmes et des jeunes aux postes à responsabilités. A ce jour, lorsque nous observons le paysage administratif et politique au Gabon, on peut le dire sans moindre mesure que nous atteignons cet objectif.

La rigueur au Sein du Gouvernement

En prenant la mesure des précédents postes du Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda qui a eu la charge du département ministériel des forces armées nous pouvons nous attendre à cette discipline manu militari au sein du Gouvernement.

 A la lueur de ce qui précède, il est important de rappeler que les femmes ont désormais la lourde charge de veiller à l’essor de notre nation. Comme le sceau de la République qui représente la maternité allaitante. Notre pays aborde ainsi une nouvelle ère qui marquera sans doute son histoire.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x