La direction de l’environnement et de la protection de la nature ferme une usine de traitement de déchets médicaux

Une direction du ministère des Eaux et Forêt a procédé à la fermeture d’une usine de traitement de déchet médicaux qui exerçait hors normes.

La direction générale de l’environnement et de la protection de la nature a été alerté par les populations du quartier Mindoubé dans le 6e arrondissement de la commune de Libreville qui subissaient les affres d’une usine de traitement de déchets.

Rendu sur les lieux, le Directeur de ce département, M. Stanislas Stephen Mouba et son équipe ont pris en compte la mesure de la situation où ils ont fait une découverte plutôt hors normes. Il s’agit d’un site d’incinération de déchets médicaux dans lequel les procédures ne répondent pas au cadre légal prévu par la Constitution gabonaise.

Les populations qui subissaient la fumée qui émanait de la destruction de ses déchets pourront désormais vivre paisiblement car il a été fermé par les autorités compétentes qui par la suite ont pris la charge d’informer les structures sanitaires qui sous-traitent avec cette entreprise afin qu’elles puissent résilier leur contrat et les orientés vers un autre opérateur en règle. Il a aussi affirmé qu’ils mèneront des études d’impacts environnementales afin que des dommages et intérêts puissent être reversés si nécessaire.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x