La lutte Contre l’enrichissement illicite continue au Gabon, les opérations se poursuivent dans la ville d’Oyem

Mené des actions de sensibilisations était le premier objectif de la présence de la commission de lutte contre l’enrichissement illicite. Une opération qui se poursuit conformément à celle diligentées dans les autres villes du Gabon. C’est donc l’hôtel de ville d’Oyem qui a servi pour abriter les divers échanges entre les membres de la commission et l’ensemble des personnes dépositaires de l’autorité de l’État.

Au cours des échanges toutes les personnes édifiées ont reçu comme instruction de procédé à la déclaration de l’ensemble de leurs biens ceci en rapport à la loi 003/2003 portant création, organisation et fonctionnement de la commission de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) et biens d’autres textes qui prévoient les missions de prévention et de consultation.

Une mission qui rentre avec les directives du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba qui au sortir du scandale financier de l’opération scorpion qui avait vu plusieurs anciens cadres de la haute administration être placés en détention pour détournements de deniers publics et bien d’autres chefs d’accusations dans le même ordre.

Dans un souci de prévention les membres de la commission de lutte contre l’enrichissement illicite ont opté pour mettre les agents de l’administration publique face à leurs responsabilités.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x