La lutte contre l’enrichissement illicite se poursuit dans les rangs de la marine marchande

Ruben Ndzibe, ancien directeur général de la Marine marchande et l’un de ses chargés d’études, ont été placés sous mandat de dépôt et transférés à la prison centrale le mercredi 16 septembre 2020.

La lutte contre l’enrichissement illicite se poursuit avec l’arrestation de l’ancien DG de la Marine Marchande et de son chargé d’études. Les chefs d’accusations qui pèsent sur eux sont détournements sur recettes pour Ruben Nzdibe et complicité pour son chargé d’étude Oscar Djambou. C’est un gros coup de filet pour les autorités judiciaires qui le 11 septembre avaient placé sous mandat de dépôt son successeur Martin Ndong Ntoutoume.

Les fonds détournés proviennent de la caisse destinée aux travaux de construction du siège social et au paiement des arriérés de primes de rendement, à l’achat des véhicules pour le service et à l’apurement d’une partie de la dette du loyer de l’actuel siège aux agents selon le syndicat des agents de la marine marchande (Synamm).

La volonté des autorités gabonaises de faire du Gabon un exemple en matière de lutte anticorruption demeure une priorité. Plusieurs opérations de sensibilisations sont menées depuis quelques années afin de faire prendre conscience aux personnes dépositaires du pouvoir de l’État de l’impact du détournement des deniers publics sur le développement du Gabon.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x