La Présidence de la République sonne le tocsin à propos de la dette intérieure fictive

Le dernier évènement tumultueux concernant la dette a été l’occasion qui a révélé de nombreux disfonctionnement au niveau des chiffres. De ce qui en ressort près de la moitié des chiffres de la dette intérieure étaient purement et simplement falsifier. A cet effet, la Présidence de la République s’est exprimée au cours d’un communiqué hier.

Pour être plus clair une partie dudit communiqué stipule ceci : « Depuis le 8 septembre 2020, la task force pour le règlement de la dette intérieure travaille à la vérification du fichier de la dette et s’assure de l’effectivité des travaux commandés par l’État. Cette démarche de contrôle et de conformité vise à garantir une gestion active de la dette intérieure et à redynamiser l’activité économique »

Autres choses :« Il est rappelé aux entreprises concernées par cette opération qu’en vertu de l’arrêté N°006/PR en date du 20 juin 2020 instituant la task force présidentielle sur la dette intérieure, cette dernière est l’unique instance habilitée à cet effet », Sonnant comme une ligne rouge à ne pas franchir il a été rappeler :« qu’aucun dossier de paiement ne sera pris en compte en dehors de ceux examinés par la task force présidentielle ».

« Tout autre interlocuteur, quel qu’il soit, n’a aucune qualité, ni compétence pour intervenir en ce domaine »conclut la Présidence dans son communiqué.

Les autorités gabonaises semblent être déterminés à ramener de l’ordre. De ce qu’il a été observer, lors de l’audit de la Task Force il y a eu des confusions au niveau de certaines entreprises. C’est donc après plusieurs travaux que des analyses ont révélées ces disfonctionnements. Aussi semble t- il que ces manquements ont eu des répercutions sur l’appréciation du FMI au Gabon.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x