La taxe sur les boissons alcoolisées importées connait une augmentation

L’article 250 de la loi de finances rectificative 2020 marque une forte augmentation des droits d’accises (taxe appliquée sur les boissons alcoolisées d’importation) pour les importations de bières, vins et alcools, ce qui aura pour effet une inflation sur ces produits notons que de nombreux commerces font leurs chiffres d’affaires par rapport à ces boissons.

L’intention du législateur reste mitigée par rapport à ce texte. Vise-t-il simplement à encourager la production et la consommation des boissons alcoolisées locales ? Où serait-ce une parade pour renflouer les caisses des douanes ? Nous restons suspendues face à ces nombreuses questions.

Il serait judicieux de rappeler que le Gabon dépend encore de l’extérieur dans plusieurs domaines. En majorité, les boissons alcoolisées vendues en supermarchés dans les bistrots, restaurants et les hôtels proviennent de l’extérieur. Un effet négatif qui dissuadera certains commerçants de s’en procurer et occasionnera l’augmentation des prix étant donné que les coûts relatifs à l’acquisitions des marchandises déterminent le prix final.

Face à cela, les populations pourraient avoir une réponse plus impliquée en ayant l’audace d’investir dans la production de boissons alcoolisées locales. Le marché intérieur étant encore faible dan ce domaine les gens gagneraient à s’implanter dans ce domaine.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x