Le concours de magistrature de cette année a généré 132 millions de francs CFA.

C’est environ 6619 candidats qui ont pris part au dernier concours de la magistrature avec pour objectif faire partie des 170 candidats devant être retenus. Organisé le week-end écoulé, ledit concours a engrangé la coquette somme de plus de 132 millions de francs CFA.

Le comité d’organisation dudit concours a eu pour but de permettre au corps de la magistrature de renouveler ses effectifs. C’est dans cette optique que l’École nationale de la magistrature (ENM) a mis à la disposition du public 170 places.

Celles-ci se décomposent de 100 places pour les magistrats de niveau baccalauréat + 5, 20 places pour les conseillers adjoints au greffe (baccalauréat + 3 en droit) et enfin, 50 places pour les greffiers réservés aux détenteurs de baccalauréat.

Sauf que fait étrange, alors que seul 170 places étaient disponibles, le concours a admis pas moins de 6449 candidats supplémentaires. Totalisé sur la base de la condition du paiement de la somme de 20.000 francs CFA pour espérer participer au concours, c’est 132.380.000 de francs CFA qui ont été réceptionnés par le comité d’organisation de ce concours.

Ce n’est pas tout, il faut additionner l’argent ayant prévalu pour la constitution du dossier, comme plus value, ce concours a engrangé la bagatelle somme de 128.980.000 de francs CFA, puisque sur la base des 170 places, le concours devrait permettre à l’administration d’encaisser la somme de 3.400.000 de francs CFA.

Si les autorités sont pleinement satisfaites du bon déroulement de celui-ci, il faut dire que des zones d’ombres existent sur la direction que prennent ces fonds.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x