Le Conseil de Sécurité de L’ONU demande la libération de Ibrahim Boubacar Kéïta

Le Conseil de Sécurité de l’ONU a demandé la libération du Président Malien Ibrahim Boubacar Kéïta et du Premier Ministre Boubou Cissé dans les plus brefs délais.

L’ONU a lancé un appel au rétablissement de l’ordre constitutionnel et respect de l’État de droit. Cette intervention de l’ONU s’affirme dans le cadre du coup d’État qu’il y a eu au Mali le 18 août 2020. Une action qui a vu la démission du Président Malien Ibrahim Boubacar Kéïta après que les forces armées eurent pris le pouvoir.

Au cours de ce coup d’État les putschistes ont retenu le Président Malien et son Premier Ministre au camp Kati. Cette situation a suscité plusieurs réactions de la communauté internationale notamment l’ONU, l’Union Africaine et l’Union Européene. Ils ont accentué la pression sur les militaires qui ont pris le pouvoir.

Quelques heures après, Ibrahim Boubacar Kéïta a annoncé sa démission. Le Comité National pour le salut du Peuple(CNSP) qui a formaté ce coup d’État a pris le soin de mettre en place plusieurs mesures soit la fermeture des frontières, la restriction des déplacements et le couvre-feu. Ils ont invité la société civile et les mouvements socio-politiques à les rejoindre afin d’assurer une transition démocratique dans les normes.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x