Le Conseil Permanent de la Francophonie Suspend le Mali de ses instances

Le Conseil Permanent de l’Organisation Internationale de la Francophonie a suspendu le mali de ses instances, suite au coup d’État qui a lieu le 18 août 2020. Réuni en session extraordinaire par visioconférence le mardi 25 août, le Conseil permanent de la francophonie (CPF) a prononcé la suspension de la République du Mali de la francophonie.

L’ OIF demande la libération du Président Ibrahim Boubacar Kéïta et la mise en place immédiate d’un gouvernement de transition qui sera faite par une autorité civile.

Par ailleurs, le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) a reçu plusieurs autorités diplomatiques à savoir les ambassadeurs de France, d’Algérie, des États-Unis et d’Italie et d’une délégation du G5 Sahel (Burkina Faso, Mauritanie, Niger, Tchad en plus du Mali).

La situation au Mali qui susciter l’intervention de la communauté internationale amorce un processus de stabilité, dans les tout prochains jours on s’attend à voir après la transition démocratique un nouveau président qui aura le défis de remettre de l’ordre puis œuvré pour la satisfaction des besoins du peuple malien.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x