LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SOCIÉTÉ CHINOISE SKBG ÉCOPE DE 6 MOIS POUR EXPLOITATION FORESTIÈRE ILLÉGALE.

Après la découverte, le 28 octobre 2019, de six conteneurs de la SKBG renfermant 115 837 m3 de Kévazingo, 16 458 m3 d’Ovengkol et 5 094 m3 de Tali coupés illégalement, le tribunal de Libreville prend des mesures.

Le Tribunal correctionnel spécial de Libreville a mis fin aux agissements de Huang Renren, Directeur Général de la société chinoise SKBG. Rendu coupable d’exploitation forestière illégale, a été condamné le 3 juillet à 6 mois d’emprisonnement ferme et à indemniser l’État gabonais à hauteur de 100 millions de francs CFA au titre des dommages et intérêts le 3 juillet.

« Conformément à la loi et ayant statué publiquement et contradictoirement en matière correctionnelle, le tribunal correctionnel spécial a déclaré M. Huang Renren, directeur général de la société chinoise SKBG, coupable de manœuvres frauduleuses, de non-respect des normes et classification de produits forestiers, de non- présentation des documents techniques et comptables à l’administration des Eaux et Forêts, et d’exploitation d’une essence interdite d’abattage et classée non exploitable. », a relevé dans un communiqué le ministère en charge des Eaux et des Forêts.

Au terme de la procédure judiciaire, le tribunal spécial de Libreville a autorisé le ministère des Eaux et Forêts à saisir définitivement le contenu desdits conteneurs, actuellement stockés dans un site sécurisé de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, et à les vendre au bénéfice de l’État.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x