LE GABON A L’AMBITION DE PRODUIRE 20 000 TONNES DE RIZ POUR FREINER LES IMPORTATIONS

Produit dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes, le riz est inéluctablement un aliment très prisé par la population gabonaise. Néanmoins, la production locale, qui est très faible, n’est pas de nature à permettre une couverture des besoins à l’échelle nationale. Pour résoudre cette problématique, le gouvernement a l’ambition de produire environ 20 000 tonnes de riz d’ici à 2022.

Le but de cette démarche est de mettre fin à la dépendance alimentaire à laquelle elle fait face. Il est question dans un premier temps de réduire le taux d’importation de cette denrée. À cet effet, un projet de production rizicole est actuellement en cours dans plusieurs villes à travers le pays, notamment Kango et Andeme dans la province de l’Estuaire, Idemba Mboukou dans le Ngounié et Bifoun-Abanga dans le Moyen Ogooué.

Précisons que, le Gabon qui importe environ 65 000 tonnes de riz chaque année, donc 8 milliards FCFA de dépense, devra à travers cet ambitieux projet, fruit de la coopération coréenne, réduire d’au moins 50% les importations.

En outre, Le pays a l’ambition aussi de se lancer dans la production de maïs et de soja, soit 200 000 tonnes environ, l’élevage, environs 51 000 poulets, 18 000 porcs, 40 000 bovins, par an. Un projet d’envergure qui est dans le cadre de la volonté des autorités gabonaises, d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x