Le Gabon réintègre l’ITIE

C’est par le biais d’un courrier daté du jeudi 21 octobre et adressé à la Présidence de la République, que le Gabon a eu la confirmation de  sa réintégration  à l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives.

Pour rappel, le pays avait été exclu il y a huit ans c’est donc une bonne nouvelle qui marque les efforts mis en place. 

« Je suis heureuse de vous informer que le Conseil d’administration de l’ITIE a agréé à la demande de candidature de votre gouvernement et a admis le Gabon comme pays membre de l’ITIE à compter d’aujourd’hui, le 21 octobre 2021 », indique Helen Clark, la présidente de l’ITIE, dans son courrier.

Une décision qui vient, selon Mme Clark, récompenser « le travail préparatoire considérable que le Gabon a accompli » en matière de transparence et de bonne gouvernance en lien avec la gestion des secteurs pétroliers et miniers.

Des efforts dont le mérite particulier sont attribués à l’ex-coordinateur général des affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin qui a su jouer un rôle clé.

Exclu de l’ITIE en 2013, le Gabon a su faire montre d’une capacité à remonter la pente en produisant désormais à temps ses rapports sur ses revenus miniers et pétroliers.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x