Le Gabon s’engage dans développement du secteur agricole

Le Conseil des Ministres du mardi 13 octobre a adopté le projet de loi fixant les politiques semencières végétales ainsi que les zones agricoles qui permettront le développement du secteur agricole.

C’est donc sur présentation du Ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou que l’ensemble de ces politiques ont pu être adoptées.

Par ailleurs, la loi fixant les politiques semencières au Gabon crée les conditions adéquates à la promotion de la qualité, de la production, la commercialisation et l’utilisation des semences afin de contribuer à l’atteinte de l’objectif national de la sécurité alimentaire. Ce texte vise également la mise en conformité vis-à-vis de la politique semencière en zone CEMAC avec la création d’un Conseil National semencier consultatif et un Fonds d’appui au secteur semencier.

 En ce qui concerne les projets portant création et organisation des zones agricoles il s’agissait de la Zone Agricole à forte Productivité de Kango de celle d’Idemba , celle de Mboukou, celle d’Andem , puis celle de Bifoun-Abanga. Au total 5 zones agricoles choisies  par la commission Nationale d’Affectation des Terres après des études, en fonction de leur proximité avec les infrastructures routières.

Cet engagement du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba ,qui vise à ce que le Gabon puisse atteindre l’autosuffisance alimentaire, se matérialise. Et cela passe par le développement de l’agriculture.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x