Le gouvernement est déjà sous pression.

Au lendemain du traditionnel discours de vœux à la nation du Président de la République Chef de l’État SEM Ali Bongo Ondimba, prononcé ce vendredi 31 décembre, le numéro un Gabonais a convoqué un conseil des ministres ce 03 janvier 2022. Voici qui traduit très clairement en actes concrets la volonté d’Ali Bongo Ondimba, de mettre le pied sur l’accélérateur comme il l’a indiqué lors de son discours de présentation de vœux.

Précisons que pour cause de pandémie de COVID-19, qui a connu une certaine recrudescence en cette période de fêtes de fin d’année, ledit conseil des ministres, contrairement au précédent tenu en présentiel le 17 décembre dernier, sera en visioconférence.

La convocation du conseil dès ce lundi de rentrée, le premier de l’année 2022, un conseil des ministres est la preuve manifeste que, le numéro un Gabonais a l’ambition d’accélérer la cadence de l’action publique.

« En 2021, notre pays a franchi une nouvelle étape dans son processus de transformation avec l’adoption du Plan d’Accélération de la Transformation, le P.A.T. », a indiqué le Chef de l’État dans son discours, long d’une trentaine de minutes, ce 31 décembre 2021. « En 2022, nous allons encore accélérer », avait-il poursuivi. Promesse tenue en ce début d’année.

Épineuse problématique des mesures anti-Covid.

Il est évident, en outre, qu’à la faveur de cette occasion, l’Exécutif gabonais prendra les dispositions nécessaires afin d’assurer la mise en musique des mesures anti-Covid à deux reprises annulées par la Cour constitutionnelle, une première fois le 24 décembre, une seconde fois le 31 décembre.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x