Le groupe Eramet lance le recyclage des résidus miniers au Sénégal, Eramet néglige-t-il le Gabon.

C’est par le biais d’une annonce sur son compte Twitter que le groupe Eramet a annoncé avoir accéléré sa dynamique de meilleure revalorisation des ressources minières avec « LILMÉNITE 56 », un nouveau produit issu du recyclage des résidus de sa filiale au Sénégal.

Une annonce qui a déchaînée la toile, et provoquer la colère de plusieurs internautes, notamment sur le réseau social Twitter. En effet plus internautes s’interrogent à juste titre d’ailleurs, sur le choix exclusif du Sénégal pour un tel projet, alors que le site de Moanda au Gabon produit davantage de résidus miniers dont le traitement est totalement inconnu de l’opinion Gabonais, et là c’est un euphémisme.

La transformation de résidus mise en place au Sénégal par ledit groupe ne peut-elle pas se faire au Gabon ? Qui est l’un des premiers producteurs de manganèse dans le Monde.

En outre, en plus de renforcer sa crédibilité sur le respect de l’environnement Eramet (Comilog) contribuerait assurément au développement de l’économie circulaire de la ville de Moanda. Un fait qui ne serait pas pour déplaire aux populations.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x