Le leader politique de l’opposition gabonaise Jean Ping stagne.

Hier le candidat malheureux à l’élection présidentielle a tenu une conférence de presse à son siège des Charbonnages. Une sortie jugée là aussi inutile et manquée par plusieurs observateurs de la vie politique gabonaise même au sein de l’Opposition.

« Tout ça pour ça? »

Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil. Jean Ping en manque d’arguments a servi son discours quotidien. Constat fait, l’incohérence du discours cadre parfaitement avec l’homme. Jean Ping devenu le symbole du passé car ne pouvant plus mobiliser, en manque d’affection et de force de propositions d’une véritable offre politique aux Gabonais.Le leader de l’opposition adepte de la politique de la chaise vide joue désormais la carte du kongossa pensant certainement instrumentalisé les populations qui sont elles aussi fatiguées du cas Ping, plus personne ne croit en lui.

Nous nous posons bien la question de savoir sur quoi se base Jean Ping, pour demander une soit disante vacance de pouvoir?

Depuis ses soucis de santé, le Chef de l’État n’a manqué à aucune de ses obligations constitutionnelles, encore au moins aux traditions Républicaines. Il est présent sur la scène nationale avec une forte implication dans la lutte contre la covid-19. A cet effet, il a fait plusieurs adresses à la nation, suivie de la mise en place de mesures fortes et courageuses avec un accent particulier sur le social. Il est également très impliqué dans la mise en place des réformes structurelles afin de stabiliser notre économie en cette période de crise.

Ali Bongo Ondimba est également très présent sur la scène diplomatique. Il remplit ses obligations en tant que Président en exercice de la CEEAC, en outre l’important ballet diplomatique survenu au lendemain de son retour définitif au Gabon après sa convalescence au Maroc, démontre aisément la considération de ses pairs.

Sur le plan national, nos institutions sont fortes elles fonctionnent normalement, il y a un gouvernement en place qui assure normalement le service public. Alors au nom de quoi Jean Ping demande-t-il une vacance de pouvoir ?

L’attitude de cet ancien Baron du régime est simplement déplorable et ridicule. Jean Ping doit plutôt axer sa réflexion sur 2023 et organiser son état major pour pleinement participer au jeu démocratique. 

cette attitude moribonde qui est aux antipodes du véritable débat politique de l’heure, lui a déjà fait perdre plusieurs de ses soutiens majeurs qui le juge improductif. il doit donc rectifier le tir. Et non perdre du temps avec des débats stériles.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x