Le marché de l’Eau et de l’Energie ouvert à la concurrence

Ce mercredi 5 janvier 2022, la signature officielle du renouvellement du  contrat de la SEEG pour 20 ans.

Le nouveau contrat laisse place à un environnement de concurrence car il retire à la SEEG son monopole dans ce secteur.

Alors qu’il y a plusieurs mois le ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques Alain Claude Bilie-bi-Nze annonçait que le Gabon devait ouvrir le marché de l’eau et de l’énergie afin que d’autres opérateurs économiques puissent s’y installer pour combler les besoins de l’ensemble de la population.

Une bonne nouvelle pour les populations qui subissent chaque jour le manque d’eau potable à cause de l’incapacité présente de la SEEG de couvrir l’ensemble du territoire.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x