Le nouveau code pénal renforces les sanctions en cas d’outrage au Chef d’Etat.

Le Nouveau Code Pénal en vigueur au Gabon depuis quelques semaines a vu plusieurs sanctions se renforcés au nombre de celles-ci on décompte la loi n42/2018 du 5 juillet 2019 qui prévoit des sanctions sur tout individu jugé coupable d’outrage envers le Président de le République.

Il faut dire qu’avec le climat politique actuel constat fait, la personne du Président de la République qui incarne la première autorité du pays Ali Bongo Ondimba est souvent sujets à des outrages orchestrés par une caste d’activistes véreux et cela en dépit que la loi prévoit des sanctions.

Sanctions qui ne semblent pourtant pas être appliquées par les autorités au nom d’une quelconque liberté d’expression. Par ailleurs, cette liberté devrait pouvoir s’appliquer dans le respect du bon vivre ensemble et des libertés fondamentales qui impliquent le respect de l’autorité et des concitoyens.

A cet effet ladite loi prévoit dans son premier alinéa que : « l’outrage envers le Président de la République, commis en quelque lieu, en quelque occasion ou par quelque moyen que ce soit, est puni d’un emprisonnement de cinq ans au plus et pourra l’être en outre d’une amende d’un montant de 5.000.000 de francs au plus »

De plus dans son second alinéa il est dit : « si l’outrage a été commis par voie de tracts, de tout moyen électronique, de bulletins ou papillons, distribués ou exposés au regard du public ou détenus en vue de la distribution, les auteurs et complices sont punis de deux ans d’emprisonnement au plus et d’une amende de 2.000.000 de francs au plus ».

Avec une connotation plus sévère le nouveau code pénal semble vouloir faire rompre les habitudes qui constituent des dérives au sein de la cité. Pour cela chaque citoyen devra s’appliquer à vivre dans le strict respect des règles dites afin d’éviter d’encourir une quelconque sanction.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x