Le parti démocratique gabonais (PDG), en chantre de la lutte contre les cancers féminins.

Depuis le début du mois d’octobre qui symbolise la lutte contre les cancers féminins, le parti démocratique gabonais multiplie, par le canal de ses cadres les messages de sensibilisation et d’appel au dépistage. Un combat noble qui force le respect et impose l’admiration chez beaucoup d’observateurs de notre vie politique.

Car faire de la politique c’est aussi promouvoir des valeurs, des principes, mais également veiller quotidiennement au bien-être des populations sur tous les domaines. Le PDG se veut donc être un défenseur de la cause de la femme gabonaise.

Un fait qui contraste parfaitement avec le silence assourdissant de nos partis de l’opposition qui sont plus prompts à verser dans les débats de personnes, dans l’invective, l’injure et la médisance. Alors que les véritables problèmes et débats sont ailleurs. C’est à croire que ce combat ne les concerne pas, ou que la santé de leurs adhérentes n’est pas une priorité.

Il y a des causes qui nécessitent une implication totale de l’ensemble des forces vivent de la nation. Des combats ou l’appartenance politique ne compte plus et seul le Gabon d’abord doit primer, c’est aussi là qu’on finit par déceler chez un homme politique, la capacité à un être un d’État.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x