Le Parti Démocratique Gabonais répond aux questions de la presse sans tabous

C’est en parfaite harmonie avec son nouveau style de travail, que le Parti Démocratique Gabonais a organisé ce mercredi 23 décembre un dîner de presse au cours duquel l’ensemble des conseillers et portes-paroles ont abordés avec précisions plusieurs questions basées sur l’actualité politique et sociale.

Officiants ce rendez-vous, les Conseillers Stéphane Germain Iloko Boussiengui, Joe Dioumy Moubassango, Junior Xavier Ndong Ndong, David Ella Mintsa et le Chargé de la Riposte Michel Philippe Nze.

À l’entame de cet exercice qui marque une volonté du PDG d’améliorer son cadre de travail et d’échange avec la presse nationale, le Porte-parole dudit parti Joe Dioumy Moubassango a clairement mis en avant la volonté du Secrétaire Général Éric Dodo Bounguendza d’établir un climat de dialogue avec l’ensemble des médias peu importe leurs préférences politiques du moment où le respect des valeurs humaines demeure.

Tour à tour, plusieurs questions ont été au centre du débat à savoir celles relatives à la place des anciens barons des partis de la majorité et ceux de l’opposition qui ont ralliés les rangs du PDG il y a plusieurs semaines. Une question à laquelle le Chargé de la riposte Michel Philippe Nze a répondu en précisant que la volonté du Distingué Camarade Président est de laisser l’accès du PDG à toutes les personnes désireuses d’y adhérer d’autant plus que lors du congrès de 2017 ce dernier avait précisé que le PDG est prêt à accueillir des nouveaux militants mais également ceux qui voudraient revenir dans ses rangs.

Il revient donc au pouvoir discrétionnaire d’ Ali Bongo Ondimba de choisir leur positionnement au sein de l’appareil PDG. Autres sujets abordés en rapport avec l’actualité, s’agissant de la question sur les récentes sorties d’Alexandre Barro Chambrier dans quelques villes du Gabon.

A cette question, de savoir comment le Parti Démocratique Gabonais interprétait ces tournées, les différents conseillers et le Chargé de la riposte ont tour à tour répondus que ce dernier devrait s’apprêter s’il compte affronter le PDG aux prochaines échéances électorales au vu du manque d’organisation de l’opposition.

Pour ce qu’il en est des récentes mesures du gouvernement pour la lutte contre la covid-19, le Conseiller du DCP auprès du Secrétariat Général David Ella Mintsa à déclaré que le rôle des députés PDG est d’accompagné de soutenir le gouvernement au sein de l’Assemblée Nationale tout en sonnant l’alerte et d’être des relais pour les populations. Plusieurs questions ont également enrichis ces échanges entre les membres du Secrétariat Exécutif du PDG et la presse.

Ces informations permettent également aux passionnés de politiques d’être au fait de l’actualité. À une année des échéances électorales, le PDG semble déjà avoir peaufiné sa stratégie et se sent prêt à remporter cette victoire face à une opposition plus que jamais dispersée.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x