Le piteux état dans lequel se trouve les véhicules qui font du transport en commun sur l’axe UOB-ENS met fortement en danger les riverains.

Les véhicules communément appelés « clandos » qui exercent sur l’axe UOB-ENS sont dans un état pitoyable, ils inquiètent plus qu’autre chose.

 » Comme vous pouvez le constater, la plupart des clandos sont devenus de véritables cercueils roulants, cela est le résultat du piteux état de la route. Dès qu’ils se lancent dans cette activité de transport en commun les voitures prennent un coup, après quelque temps. Dixit : un résidant du coin.

Les carrosseries de ces véhicules sont complètement abîmées, de l’intérieur comme de l’extérieur. Lorsqu’il pleut c’est un véritable casse-tête chinois.

Il serait peut-être temps que les autorités se penchent sur le problème de cette route, qui est ressemble aujourd’hui à une piste d’éléphants.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x