L’émancipation politique des femmes au cœur de la stratégie de réduction des inégalités hommes-femmes

Un aspect qui rentre dans les engagements pris par le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, l’émancipation politique des femmes cadre avec la volonté des plus hautes autorités. Cet engagement pris par le Chef de l’exécutif se manifeste par la promotion de 30% de femmes et de jeunes dans les postes à responsabilité au sein de la vie politique au Gabon.

Le rapport qui fait état de la stratégie de réduction des inégalités hommes-femmes au Gabon comporte ces avancées quand on sait qu’il y a quelques années il était difficile de voir un grand nombre de femmes actives dans le domaine politique et de plus être promus en tant que responsables dans des administrations politiques. Le Chef de l’Etat marque ainsi un grand tournant au Gabon en nommant une femme comme Premier Ministre. On peut aussi citer cet engouement qui a vu la gent féminine accéder à 33% des fauteuils de gouverneurs dans les provinces, 18% des élus locaux à l’assemblée nationale et 13% des élus au Sénat sans compter celles qui occupent des sièges dans les mairies.

Plus que jamais, les femmes ont le désir de s’engager dans la vie politique, cette volonté doit se voir accompagné par les autorités. C’est ce qui fait l’importance de ce point dans le processus de réduction des inégalités hommes-femmes, afin que plus de femmes soient nommés au même titre que les hommes dans les hautes administrations et que le paysage administratif et politique soit équilibré. La discrimination de genre doit prendre fin.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x