Les commerçants exigent la démission du bureau du conseil municipal de l’hôtel de ville de Libreville

Le Syndicat Libre des Commerçants demande la démission du bureau du conseil municipal. En cause de nombreux abus des agents de la mairie lors des contrôles.

Il semblerait que le SYLICOG prétendrait avoir découvert le poteau rose. De nombreux abus du bureau conseil municipal la mairie de Libreville ont été dévoilés par le SYLICOG. Selon ces syndicalistes ,les contrôleurs de la municipalité de Libreville utiliseraient diverses techniques afin d’imposer des sanctions aux commerçants et cela bien que ces derniers soient parfois en règle.

Selon le Journal l’Aube du 24 août 2020 les contrôleurs profiteraient du fait que les commerçants soient distraits pendant un laps de temps pour disposer dans les rayons des boutiques soit bestioles mortes ou vivantes ou encore des produits avariés.


Cette pratiques qui est aux antipodes des normes n’honorent pas l’image du bureau du Conseil Municipal dont le Maire Léandre Nzué est en tête. Plusieurs dérives constatées sous son exercice,il serait peut-être temps pour l’édile de la commune de Libreville de sanctionner ses collaborateurs.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x