Les défis du Ministre de la Justice

Le domaine de la justice regorge de plusieurs pans parmi lesquels on situe le milieu carcéral dont les conditions de vie et la réinsertion sociale sont toujours des problématiques.

Antonnella Ndembet, Ministre de la Justice garde des sceaux est sous les projecteurs depuis plusieurs semaines, des vidéos qui dénoncent les mauvaises conditions de vie en milieu carcéral circulent sur les réseaux sociaux.

Des effectifs plaitoriques aux conditions sanitaires plusieurs aspects laissent à désirer. Il en va de la responsabilité du département ministériel en charge de ces structures de veiller à ce que le milieu carcéral respecte les mesures prévues par la Charte Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Constat fait, la réinsertion sociale des anciens prisionniers n’est toujours pas effective. Des individus ayant été en désaccord avec la loi ne devraient pas être remis à la responsabilité de la société après leurs libérations sans préalable.

La plupart des anciens prisionniers végètent et n’hésitent pas à se relancer dans le crime.

Tous ces aspects s’expliquent aussi par le manque de possibilités de réussite bien que la moralité de tout un chacun joue un rôle primordial.

Si la société en leur offrant une seconde chance mettait en place des alternatives pour leurs permettre de se prendre en charge cela réduirait certainement le taux de délinquance au Gabon.

Bien que ses prédécesseurs n’aient posé aucun jalon sur cet apsect, Antonnela Ndembet devrait toutefois se pencher sur cet aspect.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x